bellesobeses

bellesobeses

SEXUALITE DES FEMMES OBESES

ARTICLE SUR LA SEXUALITE DES FEMMES OBESES, AIDES, NOUS POUVONS VOUS AIDER EN INTERVENANT AVEC VOUS? SI VOUS LE SOUHAITEZ GRACE A NOTRE ASSOCIATION.

 
Nom :
Prénom : *
Adresse e-mail : *
Sujet : *
Message : *
pseudo : *
age : *
sexe : *
departement : *
ville : *
caresses, massages, masturbation : *
caresses, cunilingus : *
caresses, cunilingus, acte sexuel complet : *
Fichier :
(MAX 2Mo)
Recopiez le code ci-contre :
  

 


OBÉSITÉ ET SEXE

 

 

Obésité et Sexe

Un grand nombre d’entre nous est bien conscient des risques de diabète, de maladies cardiovasculaires ou d’hypertension générés par l’obésité mais on ne parle que rarement des risques de problèmes sexuels. Or les difficultés sexuelles chez les obèses sont un problème plus fréquent qu’on ne le penserait. La plupart d’entre eux, surtout les obèses pathologiques, n’ont même plus de vie sexuelle.

Les difficultés d’ordre physique

L’obésité induit certaines particularités dans la vie sexuelle car elle handicape les mouvements et les sensations. La pénétration peut être rendue difficile car les partenaires ne peuvent pas toujours adopter les positions qu’ils souhaitent. La relation sexuelle entre deux personnes de grande obésité doit donc parfois se limiter aux caresses et aux rapports sexuels bucco-génitaux ou à la masturbation, qui peut parfois poser problème.

L’obésité, notamment au niveau abdominal, induit par ailleurs un risque accru de maladies cardio-vasculaires (infarctus, athéromatose…) ou métaboliques (diabètes, dyslipidémie…). Et l’ensemble de ses maladies sont des causes potentielles de dysfonctions érectiles.

Les difficultés d’ordre psychologique et comportemental

Culpabilisation et rejet de son physique sont des sentiments souvent présents. Ils ont un impact sur deux éléments essentiels de la sexualité que sont le narcissisme et l’exhibitionnisme sexuels. Le narcissisme sexuel est alors représenté par l’estime de soi dans sa sexualité et notre capacité à se trouver beau et désirable en vue d’un rapport sexuel. L’exhibitionnisme sexuel quant à lui est notre capacité à se montrer désirable, à dévoiler son corps et à y prendre du plaisir.

Le regard et le jugement que portent les autres sur les rondeurs peuvent mettre mal à l’aise, ce qui complique les relations avec autrui notamment les relations amoureuses et peut affecter l’expression de la sexualité. Ces idées sont tellement fortes que nombre d’obèses s’interdisent eux-mêmes d’avoir une sexualité tant leur corps leur fait honte et tant le manque de confiance en soi est présent. En effet, les relations sexuelles obligent une mise à nu face au partenaire, une confrontation au regard de l’autre sans pouvoir dissimuler les rondeurs sous les vêtements.

Par ailleurs, les personnes en surpoids peuvent être très sensuelles. Il leur est cependant difficile de trouver un(e) partenaire sexuel(le) car l’obésité est souvent répulsive pour les personnes ne connaissant pas ce problème. Certain(e)s encore n’osent pas avouer leur attirance pour les rond(e)s par peur des remarques ou du regard de l’entourage. Défilés de mode, couvertures de magazines… Les canons de la beauté laissent en outre très peu de place aux rondeurs.

L’absence de relation amoureuse et l’impossibilité pour ces hommes et ces femmes de satisfaire leurs pulsions naturelles peuvent devenir intolérables. Les compulsifs vont alors tenter d’apaiser cet inconfort émotif par la nourriture.

La personne qui se nourrit de manière compulsive, « mange en fait ses émotions ». Souvent très sensible, elle souffre d’un sentiment de rejet ou d’infériorité très grand et pénible à supporter.

A côté de cela, il arrive que le refus de maigrir soit lié à la peur de devenir « trop » séduisant ou « trop » vulnérable à la séduction. Non pas par peur de plaire mais par crainte de révéler une vraie nature dissimulée. Certains obèses (surtout des femmes) utilisent leur obésité comme un rempart à la vie affective.

Chez certaines personnes au régime, il arrive que la privation alimentaire fasse coïncider le manque de désir de manger avec une carence du désir sexuel mais, en général, le comportement ne se modifie pas beaucoup. Il ressort cependant que l’excès d’autocritique sur leur physique engendre des difficultés quand il s’agit de donner du plaisir ou d’en recevoir par l’intermédiaire du corps. Il apparaît ainsi que la confiance en soi compte plus que le poids dans les problèmes d’ordre sexuel.

 

 

 

 https://static.blog4ever.com/2009/08/343516/artfichier_343516_1033795_201207073755188.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


30/09/2012
0 Poster un commentaire

LA SEXUALITÉ DE LA PERSONNE RONDE... EXISTE-T-ELLE VRAIMENT ? ET BIEN OUI

 

 

LA SEXUALITÉ DE LA PERSONNE RONDE... EXISTE-T-ELLE VRAIMENT ? ET BIEN OUI !

 

 

C'est une question que les personnes sans problème de poids peuvent et souvent se posent.

La plupart d'entre eux, surtout les obèses pathologiques, n'ont plus de vie sexuelle et les gens de taille normale s'imaginent qu'ils n'ont plus de besoins ni d'envies de cette sorte.

Loin de là!!!! , Et bien, il est indispensable de ne pas continuer à se faire de fausses idées, les femmes obeses, peuvent vivre une sexualité épanouie, même avec des partenaires bien plus minces et forts qu’elles-mêmes.

 

Simplement songeons au fait que la personne qui mange de manière compulsive, mange en fait ses émotions.

Souvent ce sont des personnes ultra sensibles et souffrantes d'un sentiment de rejet ou d'infériorité très grand et pénible à supporter.

Nous sommes sensibles à la nourriture parce qu'elle nous satisfait.

Elle vient donc nous rejoindre au niveau des sens. Ne vous considérez pas comme « moches » en raison de votre obésité, cet état ne doit plus vous empêcher de recevoir et de donner du plaisir sexuel, à d’autres partenaires.

Les personnes avec un problème de poids sont très souvent des personnes très sensuelles, si, si...

Mais les créneaux de la beauté vont les laisser pour compte.

Il est difficile de se trouver un(e) partenaire sexuel(le) car l'obésité est souvent répulsive pour les personnes ne connaissant pas ce problème, idée fausse.

Mais pour la femme ronde, le problème est encore plus grand, car l'homme rond va souvent chercher une petite femme toute délicate et féminine parce qu'il augmentera ainsi la qualité de son image de mâle.

Eh oui! Lui, rond, obèse, hors créneaux de la beauté masculine, est quelqu'un de très spécial puisque cette petite beauté miniature

Alors que reste-t-il pour les femmes rondes? Les hommes minces cherchent aussi cette petite pierre précieuse.

Les amateurs de femmes rondes sont peu nombreux et on les retrouve très souvent chez les hommes déjà engagés dans une relation affective, mais qui fantasment sur le changement et tant qu'à changer pourquoi ne pas essayer les femmes très rondes, hein?

La femme ronde serait-elle confinée au rôle de maîtresse sans attente affective pour parvenir à avoir une vie sexuelle?

Je vais vous raconter un petit vécu personnel. Vous me direz si vous avez rencontré plus "piquant" ! 

 Un jour, une amie m’a raconté qu’une personne vers qui elle ‘’orientais’’ ces attentions, lui avait dit, « qu'une femme de sa taille ne devrait pas "lever le nez" sur une offre de relations sexuelles, peu importe de qui elle arrive. Parce que ce sera probablement la seule qu'elle recevra. »

OUF!!!! Mais ça vous donne un petit aperçu non?

 

Bon passons aux choses sérieuses...

Qu'en est-il des particularités dans la vie sexuelle des personnes présentant un poids vraiment excessif?

Je ne parle pas ici des 10 kilos de trop... mais de beaucoup plus.

De cette obésité qui handicape nos mouvements et nos sensations.

Ayant eu une amie qui pèse près de 120 kg, je pourrais vous en parler très longuement.

La chose la plus importante c'est que le corps devient si énorme que le partenaire masculin d'une femme de cette taille a besoin d'être soit très mince, soit terriblement "équipé"... car les cuisses ne s'ouvrent plus ou presque plus...

Ce qui "éloigne" le partenaire, si vous voyez ce que je veux dire...

Les positions se limitent très souvent à une, deux ou trois... quand elles sont encore possibles, mais pourtant, elles peuvent être variées, et simples, il suffit d’avoir confiance en vous et vos capacités...

Dans le cas contraire, les risques de souffrances affectives et psychologiques dues à une détresse sexuelle seront au rendez-vous.

Certains hommes qui adorent les femmes très rondes se disent très excités par le mouvement que fait le ventre tablier sur eux quand leur belle les chevauche.

Mais pour cette belle, c'est souvent le son qui va inhiber son désir ou encore le mouvement de sa poitrine qui n'en finit plus de se soumettre aux lois de la gravité.

L'homme très obèse, rencontre les mêmes problèmes, mais à son niveau.

La relation sexuelle entre deux personnes très obèses va se limiter très souvent aux caresses et à l'amour oral, car ni l'un ni l'autre ne pourra plus "s'emboîter" avec l'autre, (cela laisse quand même de bons "moments"....lol...).

 

Et si nous parlions de masturbation?

Lorsqu'une personne de taille normale vit un célibat sur une très longue période, il ou elle peut au moins faire "baisser la pression" par ce moyen très naturel.

Mais qu'en est-il de la personne très obèse?

La première chose à savoir c'est que les bras n'allongent pas au fur et à mesure que le ventre grossi... Vous comprenez la problématique?

Eh oui... homme comme femme se retrouvent "souvent" devant l'impossibilité de pouvoir se satisfaire.

Donc la pulsion sexuelle naturelle qui nous envahi par moments devient intolérable et les émotions se bouleversent en nous... et les compulsifs vont à nouveau tenter d'apaiser cet inconfort émotif par ce qui les satisfait le mieux: la nourriture! eh oui!

 

Alors comment s'en sortir?

Rendus à ce stade d'obésité il faudra songer à des moyens plus froids, plus radicaux.

Certains se serviront d'objets placés à la bonne hauteur... d'autres se décideront enfin à se faire violence et à reprendre le contrôle de leur santé.

Mais ce n'est jamais facile...

La personne obèse est et restera probablement toujours une personne très sensible.



 

Je connais tout cela. Je fais 130 kgs et ai une sexualité différente où tout ne m'est pas permis. Les positions, les bras trop courts pour se faire plaisir en solitaire, je confirme! J'ajouterais qu'en plus, je n'ai plus vu mon sexe depuis des années. Mais le désir et le plaisir restent intacts!
Caroline

N’hésitez pas à nous contacter, pour vous aider dans cette vie et votre sexualité, plus épanouie.

 

Assohandicap@live.fr

 

Assohandicap

54 rue blanquerie

11300 Limoux.

 

 

 


08/03/2012
0 Poster un commentaire

AIDES, INTERVENTIONS AU PRES DES FEMMES GROSSES, OBESES

VEUILLEZ SI VOUS LE SOUHAITER REMPLIR CE FORMULAIRE.

 


Nom :
Prénom : *
Adresse e-mail : *
Sujet : *
Message : *
pseudo : *
mot de passe : *
confirmation mot de passe : *
age : *
taille en cm : *
poids : *
département : *
ville : *
moyen de transport : *
possibilité de déplacement : *
Fichier :
(MAX 2Mo)
Recopiez le code ci-contre :
  

19/11/2010
0 Poster un commentaire

AIDES ET TRAVAIL AVEC FEMMES GROSSES, OBESES SEULES

VEUILLEZ SI VOUS LE SOUHAITEZ COMPLETER CE FORMULAIRE.

 


Nom :
Prénom : *
Adresse e-mail : *
Sujet : *
Message : *
Recopiez le code ci-contre :
  

19/11/2010
0 Poster un commentaire

SERVICE ACCOMPAGNEMENT A LA VIE SEXUELLE DES FEMMES GROSSES OBESES SEULES

VEUILLEZ SI VOUS LE SOUHAITEZ COMPLETER CE FORMULAIRE.

 


Nom :
Prénom : *
Adresse e-mail : *
Sujet : *
Message : *
pseudo : *
mot de passe : *
confirmation mot de passe : *
taille en cm : *
poids : *
age : *
departement : *
ville : *
moyen de locomotion : *
possibilite de deplacement : *
Fichier :
(MAX 2Mo)
Recopiez le code ci-contre :
  

19/11/2010
0 Poster un commentaire

RELATIONS SEXUELLES POUR HANDICAPES

1

AVEC UN HANDICAP, A QUI S’ADRESSER

POUR UNE RELATION SEXUELLE OU TENDRE, MOYENNANT FINANCE ?

Comment répondre à toutes ces personnes handicapées, habituellement

des hommes qui me sollicitent directement ou par l’intermédiaire d’un

proche pour savoir comment rencontrer une prostituée qui accepterait de

coucher avec eux ? Voici quelques demandent qui me sont faite.

Un homme âgé de 55 ans est brutalement devenu hémiplégique et privé

de la parole depuis 5 ans à cause d’un accident vasculaire cérébral. Ses

besoins sexuels monopolisent ses pensées et son fils de 20 ans est en quête de

lui trouver une prostituée. Tour à tour, il demande à des prostituées si elles

accepteraient d’aller avec son père hémiplégique, aphasique, en fauteuil

roulant. Aucune prostituée n’accepte. Elles prétextent qu’il ne pourra pas

monter à l’étage, qu’il pourrait mourir pendant l’acte, qu’elles n’ont pas

l’habitude.

Un jeune homme de 26 ans, atteint de myopathie, se déplace en fauteuil

roulant électrique. Il bouge faiblement la tête et sa main droite. Il me confie :

« Je voudrais rencontrer une femme. Je n’ai jamais fait l’amour, je voudrais

savoir ce que c’est qu’une relation sexuelle avant de mourir. »

Un homme IMC, se masturbe compulsivement à plusieurs reprises dans la

journée. A l’examen, sa verge douloureuse est rouge, parsemée de croûtes,

le gland bouffi est violacé. Sa souffrance psychologie s’est répercutée

cruellement sur son sexe qu’il masturbe compulsivement pour calmer son

désir de rencontrer une femme.

Comment aider ce jeune qui demande à son infirmière de le masturber

parce qu’il ne peut même pas le faire lui-même ? Et que dire à cette

infirmière désemparée et indécise ?

Comment répondre à cette mère qui, honteuse, m’avoue en sanglotant

ne plus en pouvoir de masturber régulièrement son fils de 25 ans, depuis

plusieurs années déjà, pour « lui offrir des moments de bonheur »…

En revanche, certaines personnes dépendantes ne réclament pas de

partenaire sexuel. Surtout, laissons les en paix. Il n’y a pas de norme à faire ou

ne pas faire l’amour pour être bien dans sa vie. Après des années de refus ou

de déni de la sexualité chez les personnes handicapées, on n’a pas le droit

2

maintenant de vouloir imposer le sexe comme une norme d’épanouissement.

Entre-nous, ceci est aussi valable pour les personnes valides.

Les résidants en ont assez des discours théoriques institutionnels, qui retardent

ou interdisent toute rencontre avec une prostituée.

Les médicaments antihormonaux ou sédatifs pour abattre le désir sont encore

trop souvent utilisés. Ils laissent les individus avachis et hagards permettant de

comprendre cette expression punitive de « camisole chimique ».

3

MASSAGES, THALASSOTHERAPIE, CURE THERMALE

On s’aperçoit parmi ceux qui demandent à voir une prostituée qu’ils sont en

fait en demande d’affection, voire d’amour et qu’ils souffrent souvent d’une

extrême solitude et qu’ils ne sont absolument pas informés sur la sexualité.

Pouvoir, avec leur accord, faire une information sur la sexualité et leur

expliquer comment réagit leur corps, les rassure.

Les séances de massages, une thalassothérapie ou une cure thermale (cette

dernière étant prise en charge par la sécurité sociale) peuvent permettre de

retrouver des sensations agréables dans tout le corps. Une paralysie fait

perdre les sensations corporelles, la douleur chronique, les interventions

chirurgicales, les escarres meurtrissent le corps, la honte de montrer ses

cicatrices, son corps déformé, ses membres rétractés, monopolise l’individu et

l’empêche de vivre. Le massage permet de retrouver une unité dans son

corps. Il le rend épanoui, serein, délassé. Enfin, pour certains, le massage

calme les désirs sexuels en apportant le bien-être qu’il leur manquait. Les

autres, mieux dans leur tête et dans leur corps vont désirer aller plus loin.

.

.

LA LOI et LES PROFESSIONNELS

Que dit la loi pour une intervention à caractère sexuel d’un professionnel de

l’institution, d’un parent, d’un directeur ou d’un professeur ?

Code pénal partie législative : Art 222-28,29,30 ; Art 22-25,27,22

Est punissable de prison et d’amende, toute personne ayant autorité (parent,

grand-parent, oncle, directeur d’institution, professionnel d’établissement) qui

avec ou sans accord de la personne handicapée (personne vulnérable)

effectuerait ou demanderait d’effectuer sur lui-même un acte sexué

(masturbation, fellation, attouchement, relation sexuelle). C’est abuser de

l’autorité que lui confère ses fonctions..

La peine encourue pour une personne ayant autorité ayant, par exemple,

masturbé une personne vulnérable (dans ce cas, handicapée) est de 5 à 10

ans de prison et 75 000 à 150 000 euros d’amende.

4

LOI ET PROSTITUTION

Si le résidant veut voir une prostituée, il a le droit de le faire. La loi en

France, autorise à conduire un résidant adulte handicapé d’une institution,

auprès d’une prostituée. On peut négocier le tarif si besoin. Le personnel

l’amène et la ramène, c’est de l’ordre du véhiculage.

La prostituée peut se rendre dans la chambre du résidant au sein de

l’institution. C’est un lieu privé. L’accord du directeur d’établissement est

recommandé pour éviter les conflits dans l’institution, mais ce n’est pas

obligatoire vis à vis de la loi.

La personne sous tutelle n’a pas besoin d’informer son tuteur ou ses

parents pour faire appel à une prostituée. Il n’y a pas de pouvoir des parents

sur la vie privée d’un adulte même sous tutelle. La personne handicapée n’a

de compte à rendre à personne, c’est son argent de poche qui est utilisé.

FAIRE APPEL A UNE PROSTITUEE

Il semble relativement facile de conseiller d’aller voir une prostituée. Mais on

va se heurter alors à plusieurs problèmes.

En général, il est nécessaire de demander à une dizaine de prostituée

pour obtenir un accord, quand la personne est simplement sur un fauteuil

roulant manuel. Il faudra en solliciter le double ou plus dès qu’il existe une

trachéotomie, un fauteuil électrique, un surpoids, un écoulement de salive,

des tremblements importants… Ces femmes ont peur et ne savent comment

s’y prendre.

A la période de ces échec, c’est bien d’expliquer à la personne handicapée

que si les prostituées refusent d’aller avec eux c’est par méconnaissance du

handicap et non à cause de leur personnalité.. Ce n’est pas eux qu’elles

rejettent mais elles ne savent pas comment déshabiller et rhabiller la

personne sans lui faire du mal. Combien de temps cela va-t-il prendre ? Les

difficultés respiratoires les inquiète beaucoup se sachant que faire en cas

d’ennui.

Prisonnière du temps pour gagner leur vie, elles risquent de lancer des

mots blessant comme « C’est bientôt fini ? », « Dépêche, j’ai pas qu’ça à

faire », et ne sont pas adaptée à la lenteur induite par le handicap.

Sans préservatif, le risque de transmission de SIDA, Hépatite, Syphilis et

autres maladies sexuellement transmissibles est important.

Certaines prostituées mal intentionnées rajoutent un zéro sur le chèque

après l’avoir rempli, détroussent ou maltraitent leur faible client. La présence

d’un tiers, pas loin, semble indispensable.

Elles se déplacent très rarement au domicile ou en institution.

5

Ces quelques points montrent la difficulté à rencontrer une prostituée qui

convienne à une personne handicapée. Heureusement, certaines ne sont

pas inquiétées par le handicap, elles s’adaptent à ces rencontres et ne

précipitent pas l’acte sexuel. Une fois cette perle rare rencontrée, on

conseille de conserver précieusement ses coordonnés.

LES ASSISTANTS SEXUELS

Il existe en Hollande, au Danemark, en Allemagne et maintenant en Suisse

des assistants et assistantes sexuelles. Selon les pays, fellation ou pénétration

sont ou non autorisés. En Hollande, l’assurance maladie rembourse leurs

prestations à raison de deux séances par mois.

Quelles différences entre prostituée de ville et assistants sexuels ?

En Allemagne, la chaîne de télévision SW3, a diffusé une scène

d’accompagnement sensuel, caresse, massage, baiser sur la bouche,

conduite de la main pour permettre de toucher les seins, le corps de cette

femme attentive aux réactions de l’homme jeune, ancien footballeur,

actuellement terrassé par la SEP. Tout respire l’harmonie. On peut se

demander alors pourquoi tant d’aversion pour le travail de ces personnes ?

L’avantage des assistants sexuels sur les prostituées de ville. Comment se

passe les rencontre ?

.

Les assistants sont répertoriés sur une liste remise aux personnes

handicapées, ce qui est rassurant. Les règles et statuts de l’association sont

expliqués clairement au préalable pour éviter toute confusion. Les limites

sexuelles sont indiquées (fellation ou pas, coït ou non). La rémunération reste

correcte. Les relations entre les deux partenaires sont d’égal à égal. Ici, il

existe peu de risque d’agression corporelle, financière ou de brimades

psychologiques

Ces assistants sont formés a être moins directs que les prostituées, a

consacrer du temps à l’autre. Les caresses peuvent être douces, tendre,

sensuelle englobant la totalité du corps. Elles permettent de se construire ou

se reconstruire au-delà de la souffrance corporelle, des malformations, des

amputations. Les massages se vivent au travers d’une huile essentielle

parfumée. Une atmosphère paisible est crée avec des bougies, de l’encens,

de la musique afin d’éveiller tous les sens à ce moment de plaisir, d’échange,

de douceur et d’affection.

A partir de la deuxième rencontre, une relation amicale s’installe

permettant une meilleure mise en confiance et un échange affiné.

6

Ces assistants sexuels sont formés à manipuler une personne dépendante

sans lui déclencher de douleur. Ils n’ont pas de crainte à habiller, déshabiller

et à toucher des corps abîmés.

Ils ont une obligation de suivie médical afin de ne pas transmettre de

maladies sexuellement transmissibles

Après l’acte, ils savent remettre le pénilex en place et le recoller.

Si certaines personnes s’auto mutilent lors de la masturbation. L’assistant va

apprendre à l’intéressé comment se caresser le pénis ou le clitoris pour

atteindre l’orgasme sans se blesser.

La prostitution existe de puis la nuit des temps. Pourquoi la refuser à ceux qui

ne peuvent se déplacer seul ? La formation de ces assistants sexuels est une

aubaine, car ils apportent un réconfort et une sécurité supérieurs aux services

d’une prostituée. Leur métier n’est pas facile et peu de personnes sont prêtes

à le faire.

Combien de temps faudra-t-il pour créer l’équivalent dans d’autres pays ?

Mais surtout combien de temps supplémentaire faudra-t-il attendre pour que

les institutions osent faire appels à eux ? Les responsables d’établissements

sont effrayés à l’idée qu’un premier accord engendre une débandade

sexuelle in maîtrisable de tous les résidants. La mise en place d’une sorte de

charte pourrait, en cadrant la venue de l’assistant sexuel, apaiser cette peur

de la débauche généralisée.

Si l’on considère certaines personnes handicapées mentales (mongoliens,

handicapés mentaux profonds, polyhandicapés…). Ils ne peuvent pas

comprendre que l’échange sexuel se fasse contre de l’argent. Ils peuvent

être traumatisés ou à l’inverse vouloir tripoter tous les passants. Laissons les

tranquille. Les pousser à la relation sexuelle peut provoquer des manques

(comment expliquer que cette prestation de service n’était pas de l’amour ?)

Ou des angoisses intenses chez les personnes autistes qui se satisfont

habituellement d’une masturbation rituelle et qui deviennent déstructurés par

cette relation à deux ?

Certains méprisent ces relation parce que l’amour n’est pas présent mais y

est-il dans ces relations sexuelles éphémères à l’intérieur ou au sortir d’une

boite de nuit ?

7

EN CONCLUSION

L’ASSISTANCE EST-ELLE DE LA PROSTITUTION ?

L’assistance sexuelle est un échange de sensualité ou de sexualité contre de

l’argent. Par définition, c’est de la prostitution mais pas la forme pure et crue

habituelle. C’est une forme tendre, ou de la "prostitution tendresse". C’est

davantage qu’un échange de sexe contre de l’argent.. C’est un don de soi,

un don d’amour pour réveiller des corps oubliés dans leur douleur, qui

n’existent qu‘au travers de soins médicaux réguliers et qui vivent le plus

souvent dans une extrême solitude.

A combien d’euros peut-on évaluer le fait de transmettre autant de bonheur

en venant discuter, en considérant la personne comme un individu, en

caressant tendrement la totalité son corps sans montrer ni peur, ni dégoût, en

prenant dans les bras son corps meurtris ? On est au-delà des considérations

monétaires. Offrir ce bien-être, aucun médecin, infirmière ou professionnel du

soin ne peut le faire, d’autant que la loi l’interdit.

Valide et autonome, on fait ce qu’on veut sans rien demander à

personne. Combien d’hommes vont voir ces « dames » en cachettes de

l’entourage et surtout de leur femme ? Mais pour une personne handicapée,

il faut l’accord des éducateurs, de la direction, d’une personne pour la

véhiculer, tout le monde le sait, en parle, commente...

Qui sommes-nous pour avoir le droit de juger de ce qui est bien pour

les autres quand ils ont toutes leur tête ?

Les fractures de la vie font réfléchir et changer ses convictions. Parler

de certains sujets sans être concerné est aisé. Ecoutez les hommes parler

d’avortement, de viol, et les femmes du cancer de la prostate ou des

testicules. A entendre ces hommes et ces femmes, ces épreuves ne sont pas

si grave que ça et même on entend parfois que c’est une bonne leçon qui

fera du bien !

A la suite d’une tumeur, d’un accident ou d’une maladie tout peut basculer.

Chacun de nous peut être concerné. Bloqué dans un lit, on ne peut que

subir. On nous donne à manger, on nous nous gratte le nez, on nous fait les

pansements, on nous lave le derrière. Durant toutes ces heures du jour et de

la nuit, on reste dans une solitude effroyable. On se croit fini et on pense sans

cesse. Et on croit intensément qu’on ne sera plus jamais aimé d’amour.

Comment trouver le courage de vivre ? Il est possible qu’alors on veuille

payer quelqu’un pour être pris tendrement dans les bras, recevoir de

l’affection, poser sa tête dans le creux d’une épaule accueillante et se laisser

8

aller à sangloter tellement on avait besoin de ce tendre contact pour

affronter le quotidien et l’avenir.

C’est le rêve qui me tourmentait pendant ces longs mois alitée à plat dos

dans ma chambre d’hôpital. Le manque d’amour et de geste tendre ont

étés terribles. Comment affronter mon avenir en fauteuil ? Comment

rencontrer quelqu’un dans cet état ? La solitude affective m’écrasait, mais

dans ce monde impersonnel, il n’y avait personne pour me serrer très fort

contre son coeur en me disant des mots tendres, même en échange d’un

peu d’argent…

Dr Bernadette SOULIER : « Aimer au-delà du handicap. Vie affective et

sexualité du paraplégique » Ed DUNOD, 2°Ed 2001, 212 p. En librairie.

Dr Bernadette SOULIER : «Un amour comme tant d’autres ? Handicaps

moteurs et sexualité » Ed APF (Association des Paralysés de France), 2001, 290

p. Se commande uniquement a l’APF, 17 Bd Auguste Blanqui, 75013 PARIS

Date : 18 octobre 2006-11-20

Auteur : Docteur Bernadette Soulier

Médecin Sexologue, spécialiste du Handicap (France)

Responsable de l’Association Socialiste de la Personne Handicapée :

Gisèle Marlière

Secrétaire nationale


12/09/2010
0 Poster un commentaire

SEXUALITE DES FEMMES OBESES

 

mise à jour le 4/12/07


obésité et la vie sexuelle

Entretien avec Patrice Cudicio, médecin, responsable d'enseignement pour le Diplôme Inter Universitaire de Sexologie du Grand Ouest.


- Les obèses renoncent-ils à leur vie sexuelle en raison de leur problème?
Pour les obèses, la sexualité représente un problème qui vient s�ajouter aux autres. Maintenant, dans le cas d�obésités qui s�installent progressivement, on peut à juste titre se demander s�ils n�avaient pas renoncé à leur vie sexuelle avant.
Généralement, on observe que les personnes en surpoids se sentent dévalorisés au niveau de leur image sociale, les relations aux autres s�en trouvent donc compliquées. Actuellement, on assiste à un vaste mouvement de culpabilisation des obèses, ils sont désignés comme fautifs, le renoncement à une vie sexuelle peut aussi être compris comme une punition.
Maintenant, il y a aussi des obèses qui s�acceptent dans leur volume et leur poids, et sont satisfaits de leur vie sexuelle.


- Qu�est-ce qui justifie ce renoncement?
L�image de soi, la peur d�être rejeté, le malaise qui accompagne l�obésité, le sentiment d�échec face à la difficulté de perdre du poids. L�habitude de compenser ses frustrations dans l�acte de manger, l�oralité devient la seule source de plaisir.


- Quels sont les problèmes sexuels les plus fréquents chez les femmes obèses?
Dans les cas d�obésité très importante, l�acte sexuel n�est pas possible pour des raisons évidentes, le volume corporel au niveau des cuisses et du ventre interdit la pénétration.
L�absence de désir et de plaisir est également très fréquente.
Il ne semble pas, le plus souvent, exister chez la femme de cause organique à ces troubles sexuels comme des problèmes hormonaux. Toutefois, il est important de les rechercher, surtout un problème thyroïdien comme une hypothyroïdie.


- Chez les hommes?
Les dysfonctions érectiles sont la principale difficulté de l�homme obèse; et elle peut avoir une origine organique surtout si cette obésité entre dans le cadre d�un syndrome métabolique qui associe à la surcharge pondérale un indice de masse corporel élevé, supérieur à 30, une hypercholestérolémie, une hypertension artérielle.
Il est également fréquent que cette obésité s�accompagne d�apnées du sommeil évoquées en cas de troubles du sommeil et de ronflements. Ces apnées représentent un risque de dysfonction érectile, mais aussi et surtout un risque cardio-vasculaire, coronarien ou autre.
Il est aussi possible de découvrir une augmentation des �strogènes (hormones féminines) chez l�homme obèse. Nous savons que ces hormones vont avoir un effet tout à fait négatif sur le désir et l�érection de l�homme.
Enfin la taille du pénis peut sembler diminuée du fait du plastron graisseux pubien qui absorbe une partie de la longueur du pénis. Et quand on sait l�importance que l�homme attache à son instrument, nous pouvons comprendre qu�il puisse se développer un sentiment de dévalorisation et donc �d�impuissance�.
Maintenant, il y a aussi le cas des couples dont seul l�un est obèse. L�absence de désir du partenaire non obèse est également très fréquente.


- Est-ce l�obésité interdit la séduction?
Oui si l�image de soi est très altérée, pour séduire, il faut se sentir désirable. La prise de risque de l�attitude séductrice peut aussi interdire toute démarche en ce sens. Beaucoup de jeunes femmes obèses se sentent humiliées à l�idée d�entrer dans une démarche de séduction, en effet, elles considèrent que, vu leur physique, elles doivent accepter n�importe quel partenaire.
La peur du rejet, de la solitude peut aussi déclencher une attitude qu�on pourrait qualifier de consumériste. La quantité remplace la qualité dans une sorte de fuite en avant qui, au finale n�apporte que peu de satisfaction.


- Dans un couple, si l�un des deux devient obèse, est-ce que cela peut éteindre le désir de l�autre?
C�est en effet une raison fréquemment invoquée pour justifier l�extinction du désir. Il faut mettre cela en perspective avec une vie sexuelle auparavant peu gratifiante. Voir son compagnon (sa compagne) devenir obèse peut refroidir le désir, d�autant que l�acte sexuel devient difficile à accomplir. L�obésité de l�un constitue bientôt une barrière infranchissable et le plaisir sexuel devient inaccessible. Cet état de fait peut contribuer à renforcer la recherche d�autres moyens de gratification.
- Est-ce l�obésité peut être un bon prétexte pour refuser d�avoir des relations sexuelles?
C�est en effet une raison qui semble suffisamment forte, et ce d�autant plus que l�image de l�obèse est lourdement pénalisée.


- L�idée de perdre du poids provoque souvent une angoisse, pourquoi?

Perdre du poids a pour conséquence de replacer la personne dans la �concurrence�. Ce qu�on s�interdit en raison de son poids devient désormais possible, plus l�obésité est ancienne et plus l�image de soi est dévalorisée. La perte de poids ne résout pas à elle seule les difficultés d�ordre psychologique et social. Si l�obésité peut être comprise comme une barrière, cela signifie aussi, qu�une fois levée, on se sente vulnérable. De nombreuses personnes ayant été obèses sont longtemps, voire toujours incapables de se visualiser �normales�, elles continuent de se sentir �grosses�. Devenir mince ne représente qu�une sorte de parenthèse. La perte de poids, pour demeurer stable devrait s�accompagner d�un travail psychologique afin de s�identifier �mince�, �léger�, au lieu de se penser �gros� et �lourd�.


- Quand on est obèse, peut-on avoir une sexualité épanouie? Oui !
Heureusement, oui! Certaines personnes sont davantage attirées par les silhouettes rondes, rassurantes, protectrices. Les artistes ont souvent représenté des femmes plantureuses dont le corps semble voué au plaisir charnel. De telles silhouettes ne sont peut-être pas à la mode en regard des tendances actuelles, cela ne veut pas dire qu�elles aient disparu de l�univers érotique.
- Quels conseils donneriez-vous à une femme obèse? Un homme?
D�abord éliminer une cause organique (physique) à ces problèmes.
Ensuite:
D�apprendre à se regarder avec bienveillance, à aimer son corps. Il faut ensuite découvrir ou redécouvrir des plaisirs sensuels. Ces photos ci-dessous, prouvent aisement que les femmes obeses peuvent aussi avoir une sexualite casi normale en par exemple prenant divers positions, meme avec un partenaire plus mince.

 

Par un bon  cunilingus

Une femme obese peut donner du plaisir a son partenaire en lui faisant aussi une fellation.

 

La femme peut etre prise en levrette

 

 

 

 

 

 

 


 

     

 

 

 

 

 

 

 


02/09/2010
0 Poster un commentaire

LE SEXE ET L'OBESITE

LES FEMMES DITES OBESES PEUVENT RECEVOIR UN BON CUNILINGUS DE LA PART DE SON PARTENAIRE
 

 

 
 


L’obésité et la vie .


- Les obèses renoncent-ils à leur vie sexuelle en raison de leur problème?
Pour les obèses, la sexualité représente un problème qui vient s’ajouter aux autres. Maintenant, dans le cas d’obésités qui s’installent progressivement, on peut à juste titre se demander s’ils n’avaient pas renoncé à leur vie sexuelle avant.
Généralement, on observe que les personnes en surpoids se sentent dévalorisés au niveau de leur image sociale, les relations aux autres s’en trouvent donc compliquées. Actuellement, on assiste à un vaste mouvement de culpabilisation des obèses, ils sont désignés comme fautifs, le renoncement à une vie sexuelle peut aussi être compris comme une punition.
Maintenant, il y a aussi des obèses qui s’acceptent dans leur volume et leur poids, et sont satisfaits de leur vie sexuelle.


- Qu’est-ce qui justifie ce renoncement?
L’image de soi, la peur d’être rejeté, le malaise qui accompagne l’obésité, le sentiment d’échec face à la difficulté de perdre du poids. L’habitude de compenser ses frustrations dans l’acte de manger, l’oralité devient la seule source de plaisir.


- Quels sont les problèmes sexuels les plus fréquents chez les femmes obèses? Ce n'est prouve
Dans les cas d’obésité très importante, l’acte sexuel n’est pas possible pour des raisons évidentes, le volume corporel au niveau des cuisses et du ventre interdit la pénétration.
L’absence de désir et de plaisir est également très fréquente.
Il ne semble pas, le plus souvent, exister chez la femme de cause organique à ces troubles sexuels comme des problèmes hormonaux. Toutefois, il est important de les rechercher, surtout un problème thyroïdien comme une hypothyroïdie.

LES FEMMES UN PEUT TROP RONDE, VOIR OBESES PEUVENT AVOIR DES RELATION NORMALES PENETRATIONS


- Chez les hommes?
Les dysfonctions érectiles sont la principale difficulté de l’homme obèse; et elle peut avoir une origine organique surtout si cette obésité entre dans le cadre d’un syndrome métabolique qui associe à la surcharge pondérale un indice de masse corporel élevé, supérieur à 30, une hypercholestérolémie, une hypertension artérielle.
Il est également fréquent que cette obésité s’accompagne d’apnées du sommeil évoquées en cas de troubles du sommeil et de ronflements. Ces apnées représentent un risque de dysfonction érectile, mais aussi et surtout un risque cardio-vasculaire, coronarien ou autre.
Il est aussi possible de découvrir une augmentation des œstrogènes (hormones féminines) chez l’homme obèse. Nous savons que ces hormones vont avoir un effet tout à fait négatif sur le désir et l’érection de l’homme.
Enfin la taille du pénis peut sembler diminuée du fait du plastron graisseux pubien qui absorbe une partie de la longueur du pénis. Et quand on sait l’importance que l’homme attache à son instrument, nous pouvons comprendre qu’il puisse se développer un sentiment de dévalorisation et donc “d’impuissance”.
Maintenant, il y a aussi le cas des couples dont seul l’un est obèse. L’absence de désir du partenaire non obèse est également très fréquente.


- Est-ce l’obésité interdit la séduction? NON !
Oui si l’image de soi est très altérée, pour séduire, il faut se sentir désirable. La prise de risque de l’attitude séductrice peut aussi interdire toute démarche en ce sens. Beaucoup de jeunes femmes obèses se sentent humiliées à l’idée d’entrer dans une démarche de séduction, en effet, elles considèrent que, vu leur physique, elles doivent accepter n’importe quel partenaire.
La peur du rejet, de la solitude peut aussi déclencher une attitude qu’on pourrait qualifier de consumériste. La quantité remplace la qualité dans une sorte de fuite en avant qui, au finale n’apporte que peu de satisfaction.


- Dans un couple, si l’un des deux devient obèse, est-ce que cela peut éteindre le désir de l’autre?
C’est en effet une raison fréquemment invoquée pour justifier l’extinction du désir. Il faut mettre cela en perspective avec une vie sexuelle auparavant peu gratifiante. Voir son compagnon (sa compagne) devenir obèse peut refroidir le désir, d’autant que l’acte sexuel devient difficile à accomplir. L’obésité de l’un constitue bientôt une barrière infranchissable et le plaisir sexuel devient inaccessible. Cet état de fait peut contribuer à renforcer la recherche d’autres moyens de gratification.
- Est-ce l’obésité peut être un bon prétexte pour refuser d’avoir des relations sexuelles?
C’est en effet une raison qui semble suffisamment forte, et ce d’autant plus que l’image de l’obèse est lourdement pénalisée.


- L’idée de perdre du poids provoque souvent une angoisse, pourquoi?

Perdre du poids a pour conséquence de replacer la personne dans la “concurrence”. Ce qu’on s’interdit en raison de son poids devient désormais possible, plus l’obésité est ancienne et plus l’image de soi est dévalorisée. La perte de poids ne résout pas à elle seule les difficultés d’ordre psychologique et social. Si l’obésité peut être comprise comme une barrière, cela signifie aussi, qu’une fois levée, on se sente vulnérable. De nombreuses personnes ayant été obèses sont longtemps, voire toujours incapables de se visualiser “normales”, elles continuent de se sentir “grosses”. Devenir mince ne représente qu’une sorte de parenthèse. La perte de poids, pour demeurer stable devrait s’accompagner d’un travail psychologique afin de s’identifier “mince”, “léger”, au lieu de se penser “gros” et “lourd”.


- Quand on est obèse, peut-on avoir une sexualité épanouie? OUI !
Heureusement, oui! Certaines personnes sont davantage attirées par les silhouettes rondes, rassurantes, protectrices. Les artistes ont souvent représenté des femmes plantureuses dont le corps semble voué au plaisir charnel. De telles silhouettes ne sont peut-être pas à la mode en regard des tendances actuelles, cela ne veut pas dire qu’elles aient disparu de l’univers érotique.
- Quels conseils donneriez-vous à une femme obèse? Un homme?
D’abord éliminer une cause organique (physique) à ces problèmes.
Ensuite:
D’apprendre à se regarder avec bienveillance, à aimer son corps. Il faut ensuite découvrir ou redécouvrir des plaisirs sensuels.

 

IL EXISTE DES POSITIONS POUVANT FACILITER L'ACTE SEXUEL ET DE PRENDRE DU PLAISIR

 

DANS LE CAS OU VOUS N'AUSERIEZ PAS FRANCHIR CE PAS, NOUS POUVONS VOUS Y AIDER

 

 

 

 

 

logo du site vivreleger.com

 

 

     

 

 

 

 

 

 


02/09/2010
0 Poster un commentaire

VIVEZ VOTRE SEXUALITE NE VOUS REPLIEZ PAS

Assohandicap

Association loi 1901

 

assohandicap@live.fr

 

54, rue blanquerie

11300 Limoux (Aude)


L'obésité et la vie sexuelle

Entretien avec Patrice Cudicio, médecin, responsable d'enseignement pour le Diplôme Inter Universitaire de Sexologie du Grand Ouest.


- Les obèses renoncent-ils à leur vie sexuelle en raison de leur problème?
Pour les obèses, la sexualité représente un problème qui vient s'ajouter aux autres. Maintenant, dans le cas d'obésités qui s'installent progressivement, on peut à juste titre se demander s'ils n'avaient pas renoncé à leur vie sexuelle avant.
Généralement, on observe que les personnes en surpoids se sentent dévalorisés au niveau de leur image sociale, les relations aux autres s'en trouvent donc compliquées. Actuellement, on assiste à un vaste mouvement de culpabilisation des obèses, ils sont désignés comme fautifs, le renoncement à une vie sexuelle peut aussi être compris comme une punition.
Maintenant, il y a aussi des obèses qui s'acceptent dans leur volume et leur poids, et sont satisfaits de leur vie sexuelle.


- Qu'est-ce qui justifie ce renoncement?
L'image de soi, la peur d'être rejeté, le malaise qui accompagne l'obésité, le sentiment d'échec face à la difficulté de perdre du poids. L'habitude de compenser ses frustrations dans l'acte de manger, l'oralité devient la seule source de plaisir.


- Quels sont les problèmes sexuels les plus fréquents chez les femmes obèses?
Dans les cas d'obésité très importante, l'acte sexuel n'est pas possible pour des raisons évidentes, le volume corporel au niveau des cuisses et du ventre interdit la pénétration.
L'absence de désir et de plaisir est également très fréquente.
Il ne semble pas, le plus souvent, exister chez la femme de cause organique à ces troubles sexuels comme des problèmes hormonaux. Toutefois, il est important de les rechercher, surtout un problème thyroïdien comme une hypothyroïdie.


- Chez les hommes?
Les dysfonctions érectiles sont la principale difficulté de l'homme obèse; et elle peut avoir une origine organique surtout si cette obésité entre dans le cadre d'un syndrome métabolique qui associe à la surcharge pondérale un indice de masse corporel élevé, supérieur à 30, une hypercholestérolémie, une hypertension artérielle.
Il est également fréquent que cette obésité s'accompagne d'apnées du sommeil évoquées en cas de troubles du sommeil et de ronflements. Ces apnées représentent un risque de dysfonction érectile, mais aussi et surtout un risque cardio-vasculaire, coronarien ou autre.
Il est aussi possible de découvrir une augmentation des œstrogènes (hormones féminines) chez l'homme obèse. Nous savons que ces hormones vont avoir un effet tout à fait négatif sur le désir et l'érection de l'homme.
Enfin la taille du pénis peut sembler diminuée du fait du plastron graisseux pubien qui absorbe une partie de la longueur du pénis. Et quand on sait l'importance que l'homme attache à son instrument, nous pouvons comprendre qu'il puisse se développer un sentiment de dévalorisation et donc "d'impuissance".
Maintenant, il y a aussi le cas des couples dont seul l'un est obèse. L'absence de désir du partenaire non obèse est également très fréquente.


- Est-ce l'obésité interdit la séduction? Non.pas obligatoirement.
Oui si l'image de soi est très altérée, pour séduire, il faut se sentir désirable. La prise de risque de l'attitude séductrice peut aussi interdire toute démarche en ce sens. Beaucoup de jeunes femmes obèses se sentent humiliées à l'idée d'entrer dans une démarche de séduction, en effet, elles considèrent que, vu leur physique, elles doivent accepter n'importe quel partenaire.
La peur du rejet, de la solitude peut aussi déclencher une attitude qu'on pourrait qualifier de consumériste. La quantité remplace la qualité dans une sorte de fuite en avant qui, au finale n'apporte que peu de satisfaction. Non, si vous êtes obeses, vous pouvez aussi plaire aux hommes, si vous pouvez vous mettre en valeur, il existe de la lingerie sexy grande taille. De plus, en ce qui me concerne étant légèrement handicape, je ne juge pas sur l'apparence, générale en particulier lorsque cela concerne les femmes. J
'ai déjà eu l'occasion de faire l'amour avec des femmes bien plus grandes et grosses que moi, j'ai pratiqué des caresses, des massages. Je leur ai fait de longs cunnilingus, et des pénétrations, pour certaines dans au moins deux positions, la classique dite « du missionnaire », ou sous la femme qui me chevauchait a son propre rythme.

 


- Dans un couple, si l'un des deux devient obèse, est-ce que cela peut éteindre le désir de l'autre?
C'est en effet une raison fréquemment invoquée pour justifier l'extinction du désir. Il faut mettre cela en perspective avec une vie sexuelle auparavant peu gratifiante. Voir son compagnon (sa compagne) devenir obèse peut refroidir le désir, d'autant que l'acte sexuel devient difficile à accomplir. L'obésité de l'un constitue bientôt une barrière infranchissable et le plaisir sexuel devient inaccessible. Cet état de fait peut contribuer à renforcer la recherche d'autres moyens de gratification.
- Est-ce l'obésité peut être un bon prétexte pour refuser d'avoir des relations sexuelles?
C'est en effet une raison qui semble suffisamment forte, et ce d'autant plus que l'image de l'obèse est lourdement pénalisé. Les femmes obeses ou handicapées, peuvent si elle le désire vraiment, avoir de très bonnes relations sexuelles et prendre certainement du plaisir. J
'ai créé pour palier à ces problèmes une nouvelle association, pour promouvoir et pourquoi ne pas, pratiquer selon la demande, des caresses, des massages, des cunnilingus pour les femmes entre autres.  


- L'idée de perdre du poids provoque souvent une angoisse, pourquoi?

Perdre du poids a pour conséquence de replacer la personne dans la "concurrence". Ce qu'on s'interdit en raison de son poids devient désormais possible, plus l'obésité est ancienne et plus l'image de soi est dévalorisée. La perte de poids ne résout pas à elle seule les difficultés d'ordre psychologique et social. Si l'obésité peut être comprise comme une barrière, cela signifie aussi, qu'une fois levée, on se sente vulnérable. De nombreuses personnes ayant été obèses sont longtemps, voire toujours incapables de se visualiser "normales", elles continuent de se sentir "grosses". Devenir mince ne représente qu'une sorte de parenthèse. La perte de poids, pour demeurer stable devrait s'accompagner d'un travail psychologique afin de s'identifier "mince", "léger", au lieu de se penser "gros" et "lourd". Si vous vous situées dans ce cas, n'hésitez pas a consulter mon association.

- Quand on est obèse, peut-on avoir une sexualité épanouie?
Heureusement, oui! Certaines personnes sont davantage attirées par les silhouettes rondes, rassurantes, protectrices. Les artistes ont souvent représenté des femmes plantureuses dont le corps semble voué au plaisir charnel. De telles silhouettes ne sont peut-être pas à la mode en regard des tendances actuelles, cela ne veut pas dire qu'elles aient disparu de l'univers érotique.
- Quels conseils donneriez-vous à une femme obèse? Un homme?
D'abord éliminer une cause organique (physique) à ces problèmes.
Ensuite:
D'apprendre à se regarder avec bienveillance, à aimer son corps. Il faut ensuite découvrir ou redécouvrir des plaisirs sensuels. Notre association, peut vous aider, nous avons notre siège social à Limoux dans l'Aude, prés de Carcassonne.

assohandicap@live.fr

handicap-benevolat@hotmail.fr

Vous pouvez aussi consulter nos sites :

//www.bellesobeses.onlc.fr

//www.obeses-aude.onlc.fr

//www.grossesservice.onlc.fr

 

 

Assohandicap

Association loi 1901

54, rue blanquerie

11300 Limoux (Aude)

Tel : 04.68.31.12.03

 

 VOUS POUVEZ ETRE FORTE OBESE MAIS PORTER DE LA LINGERIE SEXY, VOUS METTRE EN VALEUR, NOTRE ASSOCIATION PEUT VOUS Y AIDER.

 DE LA COULEUR.

 

 

 POURQUOI NE PAS VIVRE L'EXPERIENCE D'UN BON ET LONG CUNILINGUS.

 

TOUT TYPE DE LINGERIE MEME LEGERE EXISTE EN GRANDE TAILLE, POURQUOI HESITER A EN UTILISER.

 

 

 

 

 

 

 

 

     

 

 

 

 

 

 

 


11/08/2010
0 Poster un commentaire

NOUS POUVONS INTERVENIR POUR VOUS Y AIDER

 

NOUS POUVONS VOUS PRODIGUER DE LONG CUNILINGUS, DANS LA DISCRETION ET LE RESPECT DE VOS SOUHAITS.

 

 

VOUS POUVEZ AUSSI FAIRE L'AMOUR, "BAISER" VOUS AUSSI ET AVOIR DU PLAISIR, JE SUIS CERTAIN QUE LA CORPULENCE DE VOTRE PARTENAIRE, N'EST PAS IMPORTANTE, IL PEUT ETRE NETTEMENT PLUS MINCE QUE VOUS.

 

VOUS POUVEZ METTRE VOS RENDEURS EN VALEUR GRACE A LA LINGERIE SEXY GRANDE TAILLE, ELLE EXISTE.

NOTRE TOUTE NOUVELLE ASSOCIATION PEUT INTERVENIR EN TANT "QU'AIDANT-SEXUEL" AU MEME TITRE LES LES PERSONNES RECONNUES HANDICAPEES.

 

Assohandicap

Association loi 1901

Limoux (Aude)


L'obésité et la vie sexuelle

Entretien avec Patrice Cudicio, médecin, responsable d'enseignement pour le Diplôme Inter Universitaire de Sexologie du Grand Ouest.


- Les obèses renoncent-ils à leur vie sexuelle en raison de leur problème?
Pour les obèses, la sexualité représente un problème qui vient s'ajouter aux autres. Maintenant, dans le cas d'obésités qui s'installent progressivement, on peut à juste titre se demander s'ils n'avaient pas renoncé à leur vie sexuelle avant.
Généralement, on observe que les personnes en surpoids se sentent dévalorisés au niveau de leur image sociale, les relations aux autres s'en trouvent donc compliquées. Actuellement, on assiste à un vaste mouvement de culpabilisation des obèses, ils sont désignés comme fautifs, le renoncement à une vie sexuelle peut aussi être compris comme une punition.
Maintenant, il y a aussi des obèses qui s'acceptent dans leur volume et leur poids, et sont satisfaits de leur vie sexuelle.


- Qu'est-ce qui justifie ce renoncement?
L'image de soi, la peur d'être rejeté, le malaise qui accompagne l'obésité, le sentiment d'échec face à la difficulté de perdre du poids. L'habitude de compenser ses frustrations dans l'acte de manger, l'oralité devient la seule source de plaisir.


- Quels sont les problèmes sexuels les plus fréquents chez les femmes obèses?
Dans les cas d'obésité très importante, l'acte sexuel n'est pas possible pour des raisons évidentes, le volume corporel au niveau des cuisses et du ventre interdit la pénétration.
L'absence de désir et de plaisir est également très fréquente.
Il ne semble pas, le plus souvent, exister chez la femme de cause organique à ces troubles sexuels comme des problèmes hormonaux. Toutefois, il est important de les rechercher, surtout un problème thyroïdien comme une hypothyroïdie.


- Chez les hommes?
Les dysfonctions érectiles sont la principale difficulté de l'homme obèse; et elle peut avoir une origine organique surtout si cette obésité entre dans le cadre d'un syndrome métabolique qui associe à la surcharge pondérale un indice de masse corporel élevé, supérieur à 30, une hypercholestérolémie, une hypertension artérielle.
Il est également fréquent que cette obésité s'accompagne d'apnées du sommeil évoquées en cas de troubles du sommeil et de ronflements. Ces apnées représentent un risque de dysfonction érectile, mais aussi et surtout un risque cardio-vasculaire, coronarien ou autre.
Il est aussi possible de découvrir une augmentation des œstrogènes (hormones féminines) chez l'homme obèse. Nous savons que ces hormones vont avoir un effet tout à fait négatif sur le désir et l'érection de l'homme.
Enfin la taille du pénis peut sembler diminuée du fait du plastron graisseux pubien qui absorbe une partie de la longueur du pénis. Et quand on sait l'importance que l'homme attache à son instrument, nous pouvons comprendre qu'il puisse se développer un sentiment de dévalorisation et donc "d'impuissance".
Maintenant, il y a aussi le cas des couples dont seul l'un est obèse. L'absence de désir du partenaire non obèse est également très fréquente.


- Est-ce l'obésité interdit la séduction?
Oui si l'image de soi est très altérée, pour séduire, il faut se sentir désirable. La prise de risque de l'attitude séductrice peut aussi interdire toute démarche en ce sens. Beaucoup de jeunes femmes obèses se sentent humiliées à l'idée d'entrer dans une démarche de séduction, en effet, elles considèrent que, vu leur physique, elles doivent accepter n'importe quel partenaire.
La peur du rejet, de la solitude peut aussi déclencher une attitude qu'on pourrait qualifier de consumériste. La quantité remplace la qualité dans une sorte de fuite en avant qui, au finale n'apporte que peu de satisfaction. Non, si vous êtes obeses, vous pouvez aussi plaire aux hommes, si vous pouvez vous mettre en valeur, il existe de la lingerie sexy grande taille. De plus, en ce qui me concerne étant légèrement handicape, je ne juge pas sur l
'apparence, générale en particulier lorsque cela concerne les femmes.


- Dans un couple, si l'un des deux devient obèse, est-ce que cela peut éteindre le désir de l'autre?
C'est en effet une raison fréquemment invoquée pour justifier l'extinction du désir. Il faut mettre cela en perspective avec une vie sexuelle auparavant peu gratifiante. Voir son compagnon (sa compagne) devenir obèse peut refroidir le désir, d'autant que l'acte sexuel devient difficile à accomplir. L'obésité de l'un constitue bientôt une barrière infranchissable et le plaisir sexuel devient inaccessible. Cet état de fait peut contribuer à renforcer la recherche d'autres moyens de gratification.
- Est-ce l'obésité peut être un bon prétexte pour refuser d'avoir des relations sexuelles?
C'est en effet une raison qui semble suffisamment forte, et ce d'autant plus que l'image de l'obèse est lourdement pénalisé.


- L'idée de perdre du poids provoque souvent une angoisse, pourquoi?

Perdre du poids a pour conséquence de replacer la personne dans la "concurrence". Ce qu'on s'interdit en raison de son poids devient désormais possible, plus l'obésité est ancienne et plus l'image de soi est dévalorisée. La perte de poids ne résout pas à elle seule les difficultés d'ordre psychologique et social. Si l'obésité peut être comprise comme une barrière, cela signifie aussi, qu'une fois levée, on se sente vulnérable. De nombreuses personnes ayant été obèses sont longtemps, voire toujours incapables de se visualiser "normales", elles continuent de se sentir "grosses". Devenir mince ne représente qu'une sorte de parenthèse. La perte de poids, pour demeurer stable devrait s'accompagner d'un travail psychologique afin de s'identifier "mince", "léger", au lieu de se penser "gros" et "lourd".


- Quand on est obèse, peut-on avoir une sexualité épanouie?
Heureusement, oui! Certaines personnes sont davantage attirées par les silhouettes rondes, rassurantes, protectrices. Les artistes ont souvent représenté des femmes plantureuses dont le corps semble voué au plaisir charnel. De telles silhouettes ne sont peut-être pas à la mode en regard des tendances actuelles, cela ne veut pas dire qu'elles aient disparu de l'univers érotique.
- Quels conseils donneriez-vous à une femme obèse? Un homme?
D'abord éliminer une cause organique (physique) à ces problèmes.
Ensuite:
D'apprendre à se regarder avec bienveillance, à aimer son corps. Il faut ensuite découvrir ou redécouvrir des plaisirs sensuels. Notre association, peut vous aider, nous avons notre siège social à Limoux dans l
'Aude, prés de Carcassonne.

assohandicap@live.fr

handicap-benevolat@hotmail.fr

Vous pouvez aussi consulter nos sites :

//www.bellesobeses.onlc.fr

//www.obeses-aude.onlc.fr

//www.grossesservice.onlc.fr

 

 

Assohandicap

Association loi 1901

54, rue blanquerie

11300 Limoux (Aude)

Tel : 04.68.31.12.03

 

ENCORE UNE DEMONSTRATION DE L'UTILISATION DE LINGERIE SEXY. 

 

 

 

 

     

 

 ME VOICI TORSE NU, IL MONTRE QUE JE SUIS RELATIVEMENT MUSCLE. PEUT IMPORTE MON VISAGE.

 

 

 

 

 

 JE NE CACHE PAS MA BITE, QUI PEUT JE PENSE DONNER DU PLAISIR A UNE FEMME, QUELQUE SOIT S TAILLE OU CORPULENCE. JE L'AI DEJA PRATIQUE.

 

 


08/08/2010
0 Poster un commentaire

DROIT A LA SEXUALITE DES FEMMES OBESES EN MAL D'AMOUR

 

·         Santé

·         Beauté & Bien-être

·         Sexe & Relations

·         Carrière

·         Société

·         Famille

·         Cuisine

·         Tendances

·         Canal Showbiz

·         Canal Finance

·         i7SUR7

·         SOS Planète

·         photo

·         vidéo

·         Météo

·         Télévision

L'obésité pèse sur la sexualité des femmes

Voilà une information étonnante: les femmes obèses de moins de trente ans auraient plus de problèmes liés à la sexualité que les autres...

Une étude, réalisée en 2006 auprès de plus de 12.000 personnes et menée par Nathalie Bajos, directrice de recherche à l'Institut français de la santé et de la recherche médicale (Inserm) et publiée par le
British Medical Journal
, démontre pour la première fois qu'il existe un lien entre indice de masse corporelle (IMC, le poids divisé par la taille au carré) et la vie sexuelle, mais surtout entre IMC et santé sexuelle (satisfaction, avortement...), en particulier chez les femmes.

Solitude
Les femmes obèses vivant en couple obtiennent le même degré de satisfaction sexuelle que les femmes de poids normal (IMC compris entre 18,5 et 25), mais les célibataires galèrent plus pour trouver un compagnon: elles ont en effet 30% de chances en moins d'avoir eu un partenaire sexuel dans les douze derniers mois, quel que soit leur âge.

Leur poids influence aussi le choix du partenaire puisque dans 67% des cas, celui-ci est également obèse (ou en surpoids) alors que les hommes obèses sont, eux, seulement 39% à avoir une partenaire au poids élevé ou très élevé.

Contraception
L'enquête dévoile aussi que les femmes en surpoids ont quatre fois plus de grossesses non désirées ou d'avortements que les femmes de poids normal. La cause? Les femmes présentant un surpoids prennent moins la pilule et consultent également moins leur médecin pour leur contraception.

Les femmes obèses sont plus nombreuses à utiliser des méthodes moins efficaces de contraception. Elles sont également moitié moins à considérer la sexualité comme une composante importante de leur équilibre personnel.

Chez les hommes, les obèses souffrent plus souvent de dysfonctionnements sexuels et les plus jeunes contractent plus d'infections sexuellement transmissibles.

Pression sociale
Les femmes obèses ont une faible estime de soi, elles
complexent sur leur corps, ce qui provoque une vision déformée de la sexualité. Elles ont aussi plus de mal à s'exposer aux yeux de leur médecin, ce qui peut expliquer le choix de moyens de contraception moins efficaces.

La pression sociale accentue encore le problème: "La stigmatisation est importante et ces femmes rencontrent plus de difficultés à rencontrer un partenaire", explique la sociologue Nathalie Bajos. Cela peut aussi expliquer le fait qu'elles soient plus nombreuses à trouver leur partenaire sur Internet.

La sexualité des femmes obèses peut donc être vue comme un enjeu de santé publique, selon les chercheurs. Pour eux, il est nécessaire de développer l'information à leur destination, que ce soit concernant la prévention des grossesses non désirées (surtout que les risques liés à la grossesse sont plus importants pour ces femmes) ou une approche médicale appropriée pour accéder à une sexualité épanouie. (ca)

17/06/10 14h16

 

Votre avis nous intéresse!

Partagez votre opinion avec plus de 80.000 visiteurs

 

 

Lire aussi

·         Les conseils d'un acteur porno à nous, les femmes

·         Pourquoi les footballeurs sont de bons amants

·         L'obésité pèse sur la sexualité des femmes

Tout sur

·         vie sexuelle

·         Sexe & relations

·         Excès de poids

·         Conseils sexe

·         Maladies

Liens utiles

·         Santé & bien-être

 

VOUS RESIDEZ DANS LE DEPARTEMENT DE L'AUDE, VOUS CORRESPONDEZ AUX INFORMATIONS DE CET ARTICLES, N'HESITEZ PAS A CONTACTER NOTRE ASSOCIATION : Assohandicap recemment reconnue par la sous-prefecture de limoux (aude),

assohandicap

54, rue blanquerie

11300 limoux

 

assohandicap@live.fr

 

handicap-benevolat@hotmail.fr

 

 

 

 

 

 

 

 


04/07/2010
0 Poster un commentaire

AIDANTS-SEXUELS INFORMATIONS SERVICES BENEVOLES

Pour tous renseignements et services relatifs a ce sujet

Veuillez me contacter par mail : JE VOUS PROPOSE CE SERVICES BENEVOLEMENT C'EST A DIRE SANS REMUNERATIONS.

 

assohandicap@live.fr

 

handicap-benevolat@hotmail.fr

 

Assohandicap

Chezthierry

1er étage, porte a gauche

54, rue blanquerie

11300 limoux

 

 

 

Une association d'assistants sexuels pour personnes handicapées peut-elle exister en France?

Par Anne Doat Sexo-pédagogue, responsable de projet

En France, l'évolution des mœurs aboutit aujourd'hui à se poser des questions sur de nouvelles réponses à l'accompagnement de la sexualité des personnes handicapées. Confrontée à cette question dans le cadre de mon expérience professionnelle, j'ai choisi d'aborder ce thème dans un cadre de recherche universitaire.
Chargée de formation continue auprès d'institutions ou associations sanitaires et médico-sociales, je suis amenée à constater combien la question de la sexualité des personnes handicapées est omniprésente et combien la réponse est parfois complexe, puisque l'on touche à une question très «taboue» en France. Ainsi, dans le cadre de mon diplôme de sexologie, j'ai fait des recherches sur les différentes prises en charge en Europe sur cette problématique.
Il existe une reconnaissance européenne voire internationale (1) des droits fondamentaux, comme le respect de l'intimité de la personne, mais la question de la sexualité des personnes handicapées n'est pas abordée de la même manière selon les pays. Est-ce à dire que nous sommes réfractaires à l'intervention d'un assistant sexuel en France? Là est toute la question et notamment au coeur de nos institutions et associations en charge ou représentant les personnes handicapées. Nos homologues européens se sont déjà penchés sur cette question et ont notamment mis en place des prises en charge des besoins sexuels de personnes handicapées, dont la plus controversée est l'intervention d'assistant sexuel, car elle fait naitre des craintes qu'elles soient socio-culturelles, éthiques ou juridiques, politiques.
Mais de quoi parlons-nous au juste quand on parle d'assistant sexuel en Europe. Aspect fondamental du problème c'est que l'on regroupe dans cette initiative différentes appellations, pratiques, sources de financement, recrutement, objectifs, qu'il est important de définir et analyser afin de comprendre que le problème vient peut-être plus de ces disparités d'organisation, que le projet en lui-même.

Appellations

- Caresseur, caresseuses: qui englobent plusieurs offres sensorielles, sensuelles et sexuelles, à l'exception des baisers et des pénétrations.
- Assistant sexuel
: définition première qui comprend l'idée d'être avec, d'être présent et aider concrètement en mettant son corps en jeu dans la relation.
- Aide sexuelle
: adopté à l'époque en Suisse, et qui relevait cette fois du soin sexologique (au même titre que le soin physio-thérapeutique, d'hygiène et de rééducation fonctionnelle,). cette précision témoignant d'une volonté de se distinguer d'un acte de prostitution.

Objectifs

- Sans relation sexuelle. Une mission qui demande beaucoup de préparation, des discussions avec les aidants, parents professionnels qui travaillent avec la personne en situation de handicap. Pendant les séances sont proposés des massages, un contact corps à corps, des enlacements, des caresses et des touchers. Mais pas de rapports sexuels, ni relation sexuelle orale. L'orgasme n'étant pas l'objectif principal. Pour certaines personnes c'est la première fois de leur vie qu'ils ont un contact physique proche, sensuel.
- Avec relation sexuelle
: avec pénétration, avec comme objectif l'orgasme, d'ou une limite plus difficile à trouver entre l'assistance sexuelle et la prostitution.

Recrutement: Qui sont les assistants sexuels?

- Des professionnels qui exercent dans le cadre d'associations en Hollande, au Danemark en Allemagne et en Suisse, sont des volontaires issus des professions médicales (infirmières, aides-soignantes), sensibilisés aux problèmes des handicapés.
- Mais aussi des call girls
en contact avec des associations qui les mettent en relation avec des personnes handicapées. C'est à mon avis la source de confusion entre assistante sexuelle/association, prostituée/proxénétisme.

Les sources de financement

Les sources de financement sont toutes aussi variées que l'appellation et la mission. Nous sommes là aussi devant une ambigüité de prise en charge par les États qui rend difficile la légalisation Européenne. Il apparait que certains pays remboursent les prestations. L'échange financier permet d'établir un contrat clair de l'assistant sexuel avec une définition de la mission (avec ou sans rapport sexuel) Les gestes proposés et prodigués le sont sur une liste précise et limitée. Une rémunération pouvant être effectuée aussi par la personne elle-même.
Le premier constat que je fais par rapport à cette étude, c'est que l'émergence de cette fonction en Europe reste très aléatoire, qu'elle est à l'initiative de chaque pays. Que le manque d'harmonisation légalisée de ces pratiques professionnelles, est peut-être ce qui empêche la France à s'engager dans cette solution. Ceci n'étant pas le seul frein à la création d'une association, car parler de financement en échange de pratique sexuelle soulève automatiquement la question mythique de la prostitution, et de son corolaire le proxénétisme.

EN CE QUI ME CONSERNE, JE PEUX PRATIQUER CES TECHNIQUES BENEVOLEMENT.

I. LA DEMANDE EXISTE-ELLE EN FRANCE?

L'assistance sexuelle est née à partir des demandes précises de personnes vivant avec un handicap. En effet, se satisfaire sexuellement seul ou avec un partenaire s'avère très compliqué, voire impossible selon les limitations du corps. Afin de savoir si la fonction d'assistant sexuel correspond à une demande en France. J'ai élaboré un questionnaire, et eu des entretiens dans une association pour personnes handicapées moteur. Le résultat est significatif:

Questionnaire

Question

Oui

Non

Ne sais pas

Pensez-vous que cette fonction peut-être utile en France?

90%

0

10%

Êtes-vous favorable à l'organisation d'une association en France?

90%

0

10%

Pour vous, cette fonction d'assistant sexuel est ce de la prostitution?

10%

70%

20%

 

II. QUELLE DIFFERENCE ENTRE LA PROSTITUTION ET LA MISSION D'ASSISTANT SEXUEL?

Toute l'ambigüité de cette fonction d'assistant sexuel est sa ressemblance par les faits avec la prostitution. Peut-on dire que le terme d'Assistant sexuel est utilisé pour ne pas dire le mot prostitué? car il y a bien échange de services et plaisirs sexuels contre rémunération.
Beaucoup (hommes autant que femmes handicapées) pensent que l'accès à la prostitution est le symbole d'une égalité restaurée avec les valides
("notamment pour les millions de handicapés qui n'ont pas la chance de se déplacer seuls et d'aller à la rencontre d'une fille de joie".) Cette mesure symboliserait pour eux "le droit à une vie sexuelle épanouie". Certains y voient un "réconfort".
Pour les juristes, en tout premier lieu, se pose une question de définition. Autrement dit, qu'est-ce que la prostitution ou qu'est-ce qu'une personne prostituée? En droit, le régime de cette dernière est défini par un décret du 5 novembre 1947
: l'activité d'une personne qui consent habituellement à des rapports sexuels avec un nombre indéterminé d'individus moyennant rémunération. Le terme de "rémunération" peut être pris au sens large: argent mais également objets à valeur marchande ou même services.
Le principe juridique
sur lequel repose le droit en matière de prostitution est celui du droit de disposer de son corps: cette liberté va jusqu'à l'utilisation de son propre corps à des fins lucratives, principe qui fait exception à celui de l'indisponibilité du corps humain, c'est-à-dire l'interdiction de vendre son sang, un organe, etc. exception faite des cheveux. Aussi, le droit de se prostituer est acquis parce que le droit d'entretenir des relations sexuelles relève strictement du droit au respect de la vie privée. La prostitution n'est donc pas, en soi, un délit. Cependant, le droit de se prostituer a des limites, notamment résultant de la loi du 13 avril 1946.
La prostitution n'est pas, en tant que telle, une activité illégale en France
, pas plus que dans d'autres pays européens. Seules, certaines de ses formes sont pénalisées. Son exploitation et la reconnaissance professionnelle de cette activité donne lieu, en Europe, à des législations contrastées. En France toutes formes de soutien et d'exploitation de la prostitution sont caractérisées par le délit de proxénétisme et donc sanctionnées.
En Europe l'enjeu qui se profile, en termes de politiques publiques, qu'elles soient pénales, d'emploi ou de santé, pourrait bien être celui de l'homogénéisation européenne. Cet enjeu est dominé actuellement par une approche sécuritaire de la réponse à donner au phénomène de la traite des êtres humains d'une part, et par des enjeux d'ordre public d'autre part. Les notions qui seront discutées par les états membres traiteront autour de la traite et de la dignité humaine
.
L'organisation d'un marché de la prostitution est impossible sauf s'il est engagé par les États qui ont souverainement décidé de le réglementer pour mieux surveiller l'activité, et lutter efficacement contre la traite.
Donc dans le cadre de l'assistant sexuel, le problème majeur que nous rencontrons pour la mise en place d'une association en France est entre autres cette notion d'intermédiaire que sera l'institution, l'association l'aidant
. Cet intermédiaire qui de prés ou de loin sera en relation avec l'assistant sexuel, soit du fait de la dépendance de la personne handicapée, soit de son lieu de résidence, sera taxé de proxénétisme. Car en ce qui concerne la France en particulier le Code pénal (loi du 19/03/2003 art 225-5) est très clair en ce qui définit le proxénétisme. Toute personne et de quelque manière que ce soit, qui aide, assiste, protège, tire profit de la prostitution d'autrui, embauche, entraîne, détourne une personne en vue de la prostituer est punie par 7 ans d'emprisonnement et 150 000 euros d'amendes.

III. En conclusion,

a partir du constat que la France est en retard concernant les modalités a appliquer pour résoudre les problèmes sexuels des personnes handicapées, alors que certains pays ont réglé ces problèmes de manières différentes, certes plus ou moins partiellement, je pense qu'il est possible de mettre en place une politique d'assistant sexuel au bénéfice des personnes handicapées, mais uniquement dans le cadre d'un projet à l'échelon Européen, gérée par un groupe de référent dont les objectifs seront:
- continuer le militantisme
pour que les représentations sociales de la personne handicapée changent et évoluent, de façon à avoir une reconnaissance absolue de la personne handicapée et de ses besoins sexuels
- mettre en place un débat éthique
autour de la question qu'est ce que la relation d'aide, jusqu'ou pouvons nous aller, pourquoi avons nous peur de donner du plaisir au corps?... alors que nous n'avons aucune appréhension à le faire souffrir
- élaborer le cadre juridique de fonctionnement de l'assistant sexuel
- travailler des amendements aux textes de loi sur la prostitution et le proxénétisme
- Harmoniser les pratiques d'intervention
- Harmoniser les sources de financements

- Coordonnée les politiques sociales
- Définir les critères de recrutement, l'encadrement, les indicateurs d'évaluation de l'assistant sexuel
L'organisation d'une association
en France ne verra le jour que si l'élaboration de ce projet s'organise à partir d'une étude d'un groupe de réflexion éthique Européen, que si ce projet d'assistant sexuel est clair, précis, coordonné, harmonisé à l'échelon Européen. De façon à ce qu'enfin il y ait une réponse aux besoins incontestables des personnes handicapées. L'assistant sexuel peut-être une réponse à la souffrance qu'engendre l'abstinence, la solitude affectif et sexuel des personnes handicapées.
L'intelligence est l'arme la plus redoutable dont disposent les humains, elle les conduit à se poser des questions, à imaginer des réponses, à orienter leurs forces vers les buts qu'ils se donnent... donnons nous ce but.

Anne Doat Sexo-pédagogue, responsable de projet

Notes
1. Cela est clairement précisé par les textes relatifs à la bioéthique, tels que la Déclaration universelle sur le génome humain et les droits de l'homme de l'UNESCO (1997), la Convention sur les droits de l'homme et la biomédecine du: Conseil de l'Europe 1997, Charte européenne des droits fondamentaux intégrée dans le traité de Rome de 2004 et clairement inspirée par la Convention européenne des droits de l'homme de 1950. Le premier article de la Charte y est consacré à la dignité humaine et est clairement inspiré par la Déclaration universelle des Droits de l'Homme de 1948. (Retour au texte)

 

 

 


03/06/2010
0 Poster un commentaire